Le Phénomène Verame

26 mai - 03 octobre 2020

Le peintre Jean Verame (1936), vit et travaille à Saint-Rémy-de-Provence. Dès les années 1960, il débute sa pratique artistique par le dessin et la peinture, qui le mène à sa première exposition personnelle à la Galerie Isy Brachot à Bruxelles (Belgique). Par la suite, il vit un temps dans les Cévennes où se situent ses premières manifestations dans le paysage, avant son intervention en Corse dans le désert des Agriates. Le caractère éphémère de ses incursions picturales monumentales efface toute assimilation au Land Art qui implique une modification plus ou moins durable du site. Pour Jean Verame prime l’idée d’obsolescence, d’abandon et d’archéologie du futur. Ses travaux picturaux monumentaux ont eu pour cadre les massifs rocheux du Sinaï (Egypte 1980-1981), de l’Anti-Atlas (Maroc, 1984), du Tibesti (Tchad, 1989) et dernièrement les dunes du désert d’Atacama (Chili, 2017). En 1995, au cours de cinq vols successifs, il disperse 1000 bronzes patinés en bleu dans les dunes du Sahara, dont seuls quelques uns ont été retrouvés à ce jour. Enfin, en 2019, il peint « sa dernière toile », Wilkommen in Auschwitz, toile monumentale, reprenant le vocabulaire plastique déjà engagé dans ses premiers travaux. Inaugurant la participation de la galerie Enseigne des Oudin à la Fiac, son œuvre y est présenté depuis 1989.

error: Ce contenu est protégé